Accaparement des biens de l’Etat : Wade fait de la cité Fayçal un don pour ses proches

Dans l’impossibilité d’aliéner aisément les propriétés de l’Etat au profit de ses proches, Abdoulaye Wade leur avait faits cadeau d’un bail de 50 ans pour un prix presque insignifiant.



Accaparement des biens de l’Etat : Wade fait de la cité Fayçal un don pour ses proches
Le président sortant, Abdoulaye Wade a trouvé un moyen de faire esquiver à ses proches, les situations désagréables d’après règne comme le chômage et l’expulsion des logements de fonction. En effet, nombre de conseillers, ministres et autres hauts fonctionnaires qui ont servi sous Wade et qui occupent des logements conventionnés, ont cherché à s’approprier des biens de l’Etat avant que  ne leur soit notifié la décision de déguerpir, une fois sans fonction.
 
C’est le cas aujourd’hui certains d’entre eux habitant la cité Fayçal de Cambérène. Suite au niet de la direction des Impôts et domaines face à la demande de Wade consistant à faire acquérir à ses proches des titres de propriété de domicile, car « on ne peut pas aliéner des biens de l’Etat sur un simple claquement des doigts », avaient rétorqué les services d’Amadou Bâ, un autre moyen sans nécessité d’accorder un titre  de propriété a été trouvé par les dirigeants politiques.
 
L’Etat a pu trouver un bail de 50 ans pour chacun de ses personnes, nous révèle le journal « Le quotidien » qui ajoute que le paiement est estimé pour la modeste somme de 104.000 FCFA par mois, au moment où un petit appartement de la banlieue dakaroise coûte au moins 150.000 FCFA. En plus de ces baux, renseigne le journal, les bénéficiaires auront la possibilité de léguer leur résidence à leur famille.


Vendredi 4 Mai 2012 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter