Accidents-13 morts en 5 jours: le président Sall réagit




L’accident en date de ce mercredi vers les coups de midi sur la Route Nationale (RN) 4 à Sédhiou qui a fait deux (2) morts sur le coup et trois (3) blessés graves qui viennent alourdir les onze (11) morts dans la seule journée du vendredi 9 mai dernier, est sans doute la goutte qui a fait déborder le vase. La frénésie meurtrière des routes ces derniers temps, a été en effet, le premier point abordé par le Président de la République, Macky Sall en conseil des ministres tenu ce mercredi. Le chef de l’Etat a, dans un premier point, évoqué et déploré les nombreux décès causés par les accidents de la route survenus au cours de la semaine écoulée.

 
 Il a notamment relevé le violent choc ayant occasionné la mort de plusieurs personnes dont trois gendarmes, outre les blessés. Le Chef de l’Etat s’est incliné devant la mémoire des disparus, avant d’adresser ses condoléances attristées à leurs familles et à la Nation.
 

Portant à nouveau son attention sur les facteurs à l’origine de tels drames, le Président de la République a fermement engagé le Gouvernement à mettre en œuvre une campagne vigoureuse et efficace de communication et de sensibilisation, pour renforcer le moyen de la prévention routière. Il a aussi invité le Gouvernement à s’assurer de la généralisation des contrôles techniques des véhicules de transport et à veiller au renouvellement accéléré des parcs de véhicules de transport de personnes et des gros porteurs, souvent impliqués dans les accidents. Le Chef de l’Etat a réitéré ses directives relatives à la modification consensuelle du Code de la route.
 
Concernant la prise en charge sanitaire des accidentés, Macky Sall a invité le Gouvernement à accélérer la réalisation du projet du Centre national de Traumatologie à Diamniadio, pour une meilleure gestion des urgences. Sous ce rapport, il s’agira de mettre en place, les moyens logistiques adéquats (ambulances, héliports et hélicoptères d’évacuation), pour secourir utilement les victimes.
 

Le capitaine Mody Ndour des sapeurs-pompiers qui confirme les 13 morts, parle toutefois de 257 victimes qui ont été enregistrées  entre janvier à ce 9 mai 2014. Pour l’essentiel, précise le capitaine, des véhicules de transport en commun sont impliqués dans ces accidents qui impliquent les axes Tattaguine-Keur Martin, Gossas-Diakhao et Fatick.


Jeudi 15 Mai 2014 - 01:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter