Accidents de la circulation - Statistique macabre: 62 morts entre le Magal et le Gamou

19 novembre et 11 décembre 2016, en l’espace de trente-deux (32) jours, 62 personnes ont perdu la vie sur les routes sénégalaises. Le bilan dressé par le Directeur des Transports routiers, Cheikh Oumar Gaye a pointé du doigt le «comportement humain».



Accidents de la circulation - Statistique macabre: 62 morts entre le Magal et le Gamou
C’est un secret de polichinelle, les routes sénégalaises tuent en nombre. En raison à peu près de deux (2) victimes par jour, pas moins de 62 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation lors des cérémonies religieuses célébrant le Magal de Touba et le Gamou de cette année, autrement dit entre le 19 novembre et le 11 décembre 2016. Ce, en l’espace de trente-deux (32) jours plus exactement.

«C’est lourd et intolérable et tous ces morts ont un facteur commun, le comportement humain sur les routes », a déploré le Directeur des Transports routiers en marge d’une réunion de partage et de sensibilisation avec les acteurs routiers sur le permis à point et les mesures sécuritaires routières.
 
Faisant ce bilan à Kaolack ce mercredi, Cheikh Oumar Gaye a pointé du doigt le «comportement humain».

Parmi les mesures sécuritaires destinées à éradiquer l’insécurité routière qui provoque un nombre incalculable de décès, ce dernier a retenu la mise en place par son ministère de tutelle de projets qui permettront à terme de «régler de manière structurelle» ces problèmes.
Avec APS


Mercredi 21 Décembre 2016 - 15:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter