Accords de Nairobi : les menaces du M23

En République démocratique du Congo (RDC), l’ex-mouvement rebelle M23 menace de se retirer des accords de Nairobi qui fixent les conditions de reddition de ce mouvement défait par l’armée congolaise en 2013.



Accords de Nairobi : les menaces du M23

Dans un communiqué, le M23 accuse le gouvernement congolais de ne pas respecter ses engagements, notamment en matière d’amnistie. Ce que dément Kinshasa.

Le M23 accuse le gouvernement de retarder, de façon délibérée, la mise en œuvre de ses engagements.

Il s’agit notamment de l’épineuse question de l’amnistie. Bertrand Bisimwa, président de cet ex-mouvement rebelle, menace de se retirer des accords de Nairobi :

De son côté le gouvernement dément toute volonté de retarder le processus de rapatriement des ex combattants du M23.

Ils seraient encore près de 1800 à vivre en exil au Rwanda et en Ouganda.

Pour François Mwamba, qui coordonné, au nom du gouvernement, les négociations avec le M23, le processus est bloqué par les anciens chefs rebelles.

Sur un effectif initial de plus de 2000 ex combattants du M23 vivant en exil au Rwanda, seulement 189 ont pu regagner le pays, d’après les chiffres fournis par le gouvernement.
source:bbc Afrique


Dior Niang

Lundi 26 Octobre 2015 - 11:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter