Accords de pêche non autorisés : Le Sénégal jette 08 milliards en mer par an

Les accords non autorisés sont lourds de conséquences pour l’Etat du Sénégal. Chaque année, le gouvernement perd 08 milliards de FCFA, selon un membre de l’Association de défense de la mer, Alassane Bâ.



Accords de pêche non autorisés : Le Sénégal jette 08 milliards en mer par an
De lourdes pertes sont causées par les accords de pêche non autorisés. « Le groupement des amateurs du Sénégal engrange 500 milliards de FCFA par an avec les accords non autorisée », a renseigné Alassane Bâ. Une catastrophe qui occasionne à cet effet, la perte annuelle de « 08 milliards de nos francs du fait de des agissements de ce groupement qui protège sa propre pêche », poursuit-il.
 
En effet, au cours d’un point de presse des professionnels de la pêche, M. Bâ indique qu’il n’y a pas que la pêche pélagique à défendre. Aujourd’hui, nous avons des chaluts de fond depuis 2006, des sociétés de mixte qui causent beaucoup de dégâts extrêmement graves en détruisant la ressource halieutique tout en contribuant à la dégradation de l’écosystème marin », regrette-t-il sur les colonnes de « L’observateur ».
 
En plus de ces contrariétés, « le poisson noble est exporté en Europe par ces bateaux qui font beaucoup de rejets en mer, et sont aussi à l’origine de beaucoup d’accident », déplorent M. Bâ ainsi que la plupart des défenseurs de la mer.


Mardi 13 Mars 2012 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter