Acculé par le Pds et l’Apr, Me Ousmane Ngom se rétracte et revient sur ses propos

Vilipendé de toute part, Me Ousmane Ngom est finalement sorti de sa réserve après sa sortie fracassante concernant le soir du 25 mars 2012 qui avait consacré Macky Sall. En effet, après avoir soutenu que l’ancien chef de l’Etat du Sénégal avait refusé de féliciter son successeur, l’ex ministre de l’Intérieur se rétracte et affirme que ses propos ont été sortis de leur contexte.



Acculé par le Pds et l’Apr, Me Ousmane Ngom se rétracte et revient sur ses propos
«Je n’ai jamais soutenu que le président Abdoulaye Wade avait refusé d’appeler Macky Sall. Je parlais plutôt par rapport à l’heure d’appel. La discussion tournait autour du moment où il faut l’appeler, parce que la question d’appeler son challenger en Afrique est aujourd’hui quelque chose de banal», déclare l’ancien ministre de l’intérieur », a-t-il fait savoir.

Selon lui, la discussion à laquelle font allusions beaucoup de Sénégalais et qui a été révélé par la presse s’est passée en l’absence des journalistes,  lors des funérailles auxquelles il avait assistait. Et ces propos découlaient d’une thèse sur la foi en Dieu.

«La discussion tournait autour de la foi en Dieu et de croire aussi en son destin. Et sous ce rapport, j’expliquais le fait que le Président Abdoulaye Wade a, par le fait d’appeler Macky Sall, montré un acte de foi. Donc je disais lors des funérailles que la personne doit en toute circonstance accepter le destin. Ces propos ont été sortis de son contexte par des gens qui cherchent à faire du buzz», a-t-il martelé. 

Et Me Ngom de conclure : «d’ailleurs tous ces gens qui tentent de discréditer mes propos, étaient dehors dans le couloir à la journée du 25 mars. Ils ne savent même pas comment les choses se sont passées. Personne ne peut m’apprendre ce qu’est un secret d’Etat, mais notre discussion se structurait sur le fonctionnement de l’Etat. Et cela fait plusieurs années que j’ai occupé les plus hautes fonctions de l’Etat mais je n’ai jamais dévoilé de secret d’Etat». 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 6 Octobre 2016 - 01:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter