Accusation de l'Etat contre l'Agence France Presse: le Synpics apporte son soutien à Malick Rokhy BA



Accusation de l'Etat contre l'Agence France Presse: le Synpics apporte son soutien à Malick Rokhy BA
Le meeting du Parti démocratique Sénégalais (PDS) et ses alliés n'a même pas encore fini, les libéraux ont commencé à porter des accusations contre la presse. Ils polémiquent sur les chiffres, le nombre de personnes mobilisées. Si certains ont avancé volontairement des chiffres, d'autres ont voulu le faire porter aux agences de presse internationales notamment RFI et l'Agence France Presse (AFP).

Le ministre de la Communication ainsi que d'autres autorités gouvernementales refusent les chiffres avancés dans la mobilisations du Mouvement du 23 juin. Ils ont fait une lettre de protestation adressée l'AFP pour dénoncer en même temps le travail de Malick Rokhy Ba. Une attitude que condamne fermement le Syndicat des Professionnels de l'Information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) à travers un communiqué parvenu à notre rédaction. "SYNPICS condamne vigoureusement le Communiqué officiel du Gouvernement du Sénégal suite à la couverture de la manifestation du M23 et s’indigne de cette pratique rétrograde indigne de la démocratie sénégalaise".
Il apporte un soutien sans réserve à notre camarade Malick Rokhy BA et à tous les confrères de l’Agence France Presse (AFP) pour leur professionnalisme.
Le SYNPICS se tient prêt pour faire face à toute tentative d’intimidation à l’encontre des professionnels des médiats.

Jean Louis DJIBA

Lundi 25 Juillet 2011 - 13:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter