Accusations-contre accusations au Ps : Barthélémy Dias brandit une lettre qui dément Cheikh Seck

Au parti socialiste, c’est désormais la guerre avec tous les moyens dont disposent les protagonistes. En effet, après les plaintes déposées contre Serigne Mbaye Thiam et Cie par Barthélémy Dias, c’est au tour des démentis que le maire de Mermoz/Sacré-Cœur sert à son collègue député Cheikh Seck.



Accusations-contre accusations au Ps : Barthélémy Dias brandit une lettre qui dément Cheikh Seck
Barthélémy Dias dément à son tour Cheikh Seck. Ce dernier, lors de la conférence de presse du Parti socialiste pour rendre publique la position des différentes coordinations de ce parti sur son compagnonnage avec Benno bokk yaakaar, avait déclaré ne pas être au courant d’une quelconque lettre de la part de du maire Mermoz/Sacré-Cœur demandant la levée de son immunité parlementaire.

Et pour étayer ses dires, Dias-fils brandit à qui le veut le voir une lettre qui informerait le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, ainsi que ses collègues, Cheikh Seck, Seydina Fall, Seynabou Wade, Hélène Tine et Moustapha Diakhaté.

Dans cette lettre qui date du 22 mai 2014, l’édile de Mermoz/Sacré-Cœur y étale son vœu de voir son immunité parlementaire être levée «le plus rapidement possible et sans débat, avant même une quelconque saisine, afin que l’on ne perde pas de temps, ne serait-ce que parce que les faits évoqués sont antérieurs à mon élection à l’Assemblée nationale ».

 


Ousmane Demba Kane

Mardi 25 Octobre 2016 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter