Accusations de corruption, fraude, viol… Portrait interactif de Jacob Zuma à travers les affaires

Jamais dans l’histoire sud-africaine post-apartheid, un homme politique n’a été autant cité dans des scandales. Retour en une image interactive sur 10 principales affaires dans lesquelles Jacob Zuma a été cité directement ou indirectement.



Accusations de corruption, fraude, viol… Portrait interactif de Jacob Zuma à travers les affaires
De la tonitruante affaire du marché de l’armement en Afrique du Sud, vers la fin des années 1990, à celle des Panama Papers début avril 2016, en passant par des soupçons de viol ou le Nkandlagate, Jacob Zuma a été et est impliqué, de près ou de loin, dans plus de dix affaires de corruption, de fraude, de trafic d’influence, de violences sexuelles présumées ou encore de marchés publics truqués.

Des scandales à répétition mais qui n’ont jamais fait tomber le troisième président de l’Afrique après Nelson. Au contraire. Plusieurs de ces affaires visant le président sud-africain, élu en 2009 puis réélu en 2014, ont souvent fait long feu. D’autres poursuites ont été abandonnées, des acquittements prononcés.

Une fois n’est pas coutume, le cas du financement des travaux de rénovation de sa résidence privée de Nkandla … par les fonds de l’État, a donné lieu à une décision de justice. Si le Parlement a rejeté, le 5 avril, sa destitution demandée par l’opposition, la justice a ordonné fin mars au président sud-africain de rembourser les frais engagés dans un délai de 45 jours.


Soure: Jeune afrique
 
 
 

Aminata Diouf(stagiaire)

Vendredi 8 Avril 2016 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter