Accusé de harcèlement envers Feu Oumar Sankharé : le rectorat de l’Ucad nie en bloc.

Les autorités universitaires ne digèrent pas les rumeurs que certains ont fait courir lors des funérailles du Professeur Oumar Sankharé. Et c’est, selon elles, leur désir de rétablir la vérité qui les a poussés à produire un communiqué dans lequel elles informent sur les tenants et les aboutissants dans cette affaire.



Accusé de harcèlement envers Feu Oumar Sankharé : le rectorat de l’Ucad nie en bloc.
«Les autorités universitaires regrettent que les funérailles du Professeur Oumar Sankharé aient donné lieu à quelques propos malveillants et outrageants, accusant l’administration de l’université de lui avoir refusé un contrat, de l’avoir sommé, par exploit d’huissier, de libérer son domicile ; bref, de l’avoir harceler par des dénis de droit», constate le recteur de l’Université  Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Ce qui selon lui, ne s’est pas passé comme on le raconte.

Dans son désir d’éclairer l’opinion, Ibrahima Thioub soutient que : «des sommations d’huissier ont été effectivement servies, après maints rappels et sommations administratives à tous les occupants irréguliers des logements administratifs : à tous sans exception, ni parti pris, y compris notre collègue Oumar Sankharé». Ibrahima Thioub a aussi souligné le fait que «le Professeur Sankharé avait reçu l’accord du recteur pour fixer lui-même la date à laquelle il pourrait libérer le logement».

Revenant sur le cas personnel du Professeur, le recteur de l’Ucad affirme qu’ «il lui a été demandé de reprendre la collaboration en respectant la voie hiérarchique et qu’une suite favorable lui serait réservée, son syndicat et les autorités de sa faculté en avaient étaient informés. Aussi avait-il réintroduit son dossier, avec avis favorable de son département et des autorités de sa Faculté».

Les autorités universitaires ont réaffirmé que leur communauté «ne saurait abonder dans ces excès et rumeurs qui sont de nature à jeter l’opprobre sur la mémoire de leur défunt collègue qui a servi l’Université, avec honneur et dignité tout au long de sa carrière»

Ousmane Demba Kane

Mercredi 4 Novembre 2015 - 14:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter