Accusé de violation de la loi par l'opposition parlementaire, le PM fera sa déclaration de politique générale en début de septembre, selon Niasse

Le Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye, en fonction depuis cinq mois, fera sa déclaration de politique générale au début du mois de septembre prochain, a indiqué lundi le nouveau président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse.



Accusé de violation de la loi par l'opposition parlementaire, le PM fera sa déclaration de politique générale en début de septembre, selon Niasse
‘’En fonction des urgences et des dossiers en instance, il y a des sessions extraordinaires. Nous allons, par exemple, tenir au début de septembre une session qui permettra d’écouter le discours de politique générale du Premier ministre’’, a-t-il annoncé à la radio privée RFM.

M. Niasse a ajouté : ‘’Cette date est concertée entre le président de la République, qui convoque par décret les sessions de l’Assemblée Nationale, et le président de l’Assemblée Nationale qui, avant de donner l’avis de son institution, consulte les Groupes et le bureau de l’Assemblée’’.

‘’J’interpelle d’abord Moustapha Niasse, qui est le président de l’Assemblée Nationale, à faire respecter le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, à faire respecter l’article 97 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale qui impose au Premier ministre de venir à l’Assemblée trois mois après son installation’’, a dit, dimanche, Modou Diagne Fada, président du Groupe parlementaire "Libéraux et démocrates".

Pour sa part, le gouvernement invoque l’article 55 de la constitution du Sénégal, qui dispose : ‘’Après sa nomination, le Premier ministre fait sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale. Cette déclaration est suivie d’un débat qui peut, à la demande du Premier Ministre, donner lieu à un vote de confiance’’.

‘’En cas de vote de confiance, celle-ci est accordée à la majorité absolue des membres de l’Assemblée nationale’’, ajoute le texte constitutionnel, dont se prévaut le gouvernement pour réaffirmer sa primauté sur le règlement intérieur de l’Assemblée nationale cité par le M. Diagne.

Une semaine après l’installation du bureau de l’Assemblée Nationale, présidé par l’ancien Premier ministre, Moustapha Niasse, les députés procèdent lundi à la ratification des listes des membres des commissions permanentes.

Cette 12ème législature est dominée par les élus proches du nouveau gouvernement, vainqueur des législatives du 1er juillet dernier. La coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar contrôle 119 sièges de l'Assemblée Nationale.

Abdoul Mbaye (59 ans) a été nommé, le 3 avril, Premier ministre par le président de la République, Macky Sall, élu le 25 mars dernier, au second tour de la présidentielle, suite à sa victoire sur le président sortant, Abdoulaye Wade.
 
Avec APS


Lundi 6 Août 2012 - 15:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter