Acte 3 de la décentralisation :Abdoulaye Makhtar Diop sonne la fin de la récréation



Venu présider l’atelier d’information et de partage de l’acte 3 de la décentralisation avec la collectivité Lébou, le ministre en charge de la question, Me Oumar Youm a soutenu que le projet va consolider et créer de nouveaux emplois. II a aussi assuré que les élections ne seront pas renvoyées. Le Grand Serigne de Dakar a pour sa part soutenu que le projet de l’acte 3 de la décentralisation, déjà voté, ne doit pas être mis en cause. Pour lui, la concertation doit être inclusive et doit essentiellement tournée sur les décrets d’applications loin des considérations politiques partisanes.


Il a aussi dit que les conseillers régionaux ne doivent pas disparaître, ils doivent être maintenus mais avec une réduction du nombre et ses compétences techniques doivent être transférées aux communes. Toujours pour lui, les conseillers régionaux devraient gérer la coopération décentralisée et la coordination des activités régionales. Il a aussi révélé que l’intercommunalité affecte l’Etat civil et les candidatures pour les prochaines élections locales doivent être revisitées. Prenant l’exemple de celle de Youssou Ndour qui veut briguer la mairie de Fass, Gueule Tapée Colobane alors qu’il vote dans une autre commune. Cette rencontre a vu la participation des experts et techniciens Lébous.


Mardi 25 Février 2014 - 09:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter