Acte 3 de la décentralisation : Me Oumar Youm impute le blocage à Khalifa Sall

Expliquant le blocage de l’acte III de la décentralisation, le ministre en charge des Collectivités locales attaque le maire de Dakar et « son recrutement abusif de personnel ».



Le recrutement "abusif" de personnel par les collectivités locales est l'une des causes du blocage de la mise en oeuvre de l'acte III de la décentralisation, constate la tutelle, le ministre Oumar Youm non moins porte-parole du gouvernement. Ce, à l'occasion de la cérémonie de l'inauguration du nouveau hôtel de ville de la commune de Ross Béthio. 


Le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du territoire qui vantait les mérites de la nouvelle politique de territorialisation mise en place par le président, Macky Sall. Le ministre de dénoncer des recrutements qui se font "sur des bases de clientélisme qui ne tiennent pas compte des compétences, des connaissances et du profil", en donnant l'exemple de la mairie de Dakar. Ce, pour espérer que "cette nouvelle génération de maire comme Bécaye Diop (Ross Béthio) va davantage faire attention sur les recrutements". 


Me Oumar Youm répond ainsi au responsable sociale, Khalifa Sall qui disant dernièrement, rappelle "Lequotidien", "J'entends dire que c'et l'Etat qui a versé les fonds de dotation. Je trouve ça grotesque. Maintenant, on a rempli notre part dans cette affaire; tout le reste, c'est de la politique. Et ici, à la mairie, on n'en fait pas...". 


Samedi 10 Janvier 2015 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter