Acte3 de la décentralisation : Baldé déchire la réforme et demande du courage et de l'humilité pour voir l'échec

Les jeunes de l'Union des Centristes du Sénégal (Ucs) se sont réuni ce week-end à Mbour pour parler de l'avenir des leur parti et se lui du pays. Sous la houlette de leur leader, Abdoulaye Baldé, ils ont sévèrement critiqué l'acte III de la décentralisation qui peine toujours à être accepté par certains responsables politiques.
Selon Abdoulaye Baldé, en parlant un peu de ce qui se passe et de ce qui s'est passé depuis 1960, 1972, 1996 et maintenant, il fallait des centres d'expérimentation de ces genres de réformes « Acte3 de la décentralisation).



Acte3 de la décentralisation : Baldé déchire la réforme et demande du courage et de l'humilité pour voir l'échec
           
« Il faut une expérimentation à petite échelle avant de l'étendre partout. Au Sénégal, nous avons une palle copie de ce qu'est l'acte 3 de la décentralisation qu'ont n'est venu plaquer avec de réaménagement local. C'est fait avec une précipitation qui va conduire au blocage de la plupart des collectivités locales » explique Abdoulaye Baldé.

« Ils ont pour la plupart fait des transferts de personnel ou de patrimoine qui sont souvent supérieurs au poids et à la capacité réelle de ces collectivités locales. L'évaluation qui a été faite par des techniciens c'est que d'ici le mois d'avril, si des mesures ne sont pas prises, sur les 19 communes d'arrondissement de Dakar, il n'y a que deux qui vont supporter la masse salariale et la prise en charge du patrimoine qui leurs à été transféré » révèle Abdoulaye Baldé.

D'après l'avis de Baldé, il faut avoir le courage de dire que ça ne marche pas et de le refaire et de repartir. « En France, il y a eu 22 amendements qui ont été faits par le Parlement pour bien fonctionner les choses. Donc il faut l'humilité de s'arrêter pour partir sur de nouvelles bases » conseille Abdoulaye Baldé.


Dimanche 28 Décembre 2014 - 19:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter