Actes de vandalisme à la Fac des Lettres UCAD, le doyen accuse le « master pour tous »



Actes de vandalisme à la Fac des Lettres UCAD, le doyen accuse le « master pour tous »
Les actes de vandalisme, de sabotage et de violence n'en finissent pas à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Hier, encore, un groupe d'étudiants s'est attaques aux amphithéâtres. Selon, les sources, ce sont des gens encagoulés qui ont opéré nuitamment, entre 3 heures et 5 heures du matin. Ils ont jeté leur dévolu sur les deux amphis de la Faculté des Lettres et sciences Humaines (FLSH). Ils étaient munis de bouteilles d'huile de vidange de voiture qu'ils ont déversées à souhait sur les bancs et les escaliers.


Le doyen de la Faculté a lui, une religion toute faire sur les auteurs de ces actes dégradants. « Il a fait implicitement incriminé le collectif d'étudiants prônant le « master pour tous ». Ainsi, il a porté plainte contre les membres de ce collectif. Selon l'Observateur, le porte-parole de ce collectif, Mame Mody Diop n'a pas attendu longtemps pour apporter la réplique au doyen de la faculté. Il a fermement réfuté les accusateurs portés à leur encontre et annonce une plainte à son tout contre le Doyen de la Faculté. 


Mardi 15 Juillet 2014 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter