Actionnariat de la SONES et de la SENELEC: Tahibou Ndiaye identifié

Après un face-à-face poignant avec Mor Ndiaye, hier, mardi et Mbaye Guèye Emg, aujourd’hui, en plus de l’épouse du premier, Tahibou Ndiaye a vu un autre front contre lui : les actions qu’il détient à la Sénégalaise de l'Electricité (SENELEC).



L’ancien Directeur du Cadastre ne détient pas que des biens fonciers et immobiliers. En fouillant dans le patrimoine de Tahibou Ndiaye, les juges de la Commission d’Instruction (CI) de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) ont découvert d’autres biens moins exposés. Il s’agit d’actions que Tahibou Ndiaye détient dans des sociétés très connues. Il a été « retracé » dans l’actionnariat de la Société Nationale d'Exploitation des Eaux du Sénégal (SONES) et de SENELEC où il détient des parts considérables qui rapportent gros.


Par ailleurs hier l’ancien Directeur du Cadastre a fait face au Mor Ndiaye de la société Ba-eau-bab. En effet Mor Ndiaye déclare que Tahibou Ndiaye lui a cédé, à hauteur de 50 millions de F CFA, le terrain sur lequel il a construit l’immeuble abritant le siège de Philip Morris sur la route de l’aéroport. Mieux il dit que l’argent a été versé à Tahibou Ndiaye par son épouse. Ce que l’ancien patron du Cadastre conteste vigoureusement.


Tahibou Ndiaye selon "libération" affirme qu’il a offert gracieusement le terrain à Mor Ndiaye. Les magistrats ont été intrigués par le fait qu’il n’y ait aucune trace de ce versement de 50 millions de F CFA. Même pas la plus petite décharge de la part du Directeur du Cadastre. L'ancien Dg du Cadastre a confronté l’épouse de Mor Ndiaye, ce jour, concernant ce prétendu versement. Ensuite, il a fait face à Mbaye Guèye Emg qui intéresse les juges.
 
 


Mercredi 28 Mai 2014 - 12:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter