Adhésion à l’APR : Aïda Mbodj clôt définitivement le débat




Soupçonnée de vouloir rallier l’Alliance Pour la République (APR) du président de la République surtout après l’invitation de son frère Pape Mbodj du camp présidentiel mais aussi ses longs conciliabules avec Macky Sall lors de l’installation du comité scientifique du passage de l’analogie au numérique au Palais de la République, la mairesse de Bambey et responsable libérale met les points sur les i.
 
« Je suis dans un parti. Je suis responsable dans ce parti. Et que je ne suis pas prête à rejoindre l’APR » précise Aïda Mbodj qui poursuit sur les ondes de la Rfm. « Ce que dit mon frère, c’est ce que disait Me Youm à savoir que je devais venir travailler avec mon frère Macky ; hors lui, il sait très bien que si je voulais travailler avec Macky Sall, d’abord ce n’est pas lui qui ferait la démarche, l’autre problème, c’est que si je devais militer à l’APR, je serais une des militantes fondatrices de l’APR compte tenu de mes relations antérieures avec le président de la République. Si je devais militer à l’APR, je devais être la première à le faire. Les raisons qui avait nourries ce choix de rester avec Wade continuent, justement malgré l’élection du président de la République, de m’habiter, de dicter mon choix. Donc, je pense que c’est un débat qu’il faut clore une fois pour toute ».
 
Derrière cette rumeur, Aïda Mbodj soupçonne « des gens qui à chaque fois qu’ils voient leurs intérêts menacés disent qu’Aïda Mbodj part du PDS ». 


Lundi 20 Janvier 2014 - 13:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter