Aéroport de Diass : Le syndrome Saudi Binladin plane toujours



Aéroport de Diass : Le syndrome Saudi Binladin plane toujours
« Si la situation continue encore longtemps comme cela, on risque de retomber dans les travers qui ont conduit au départ des Saoudiens de Binladin ». La source qui parle ainsi au journal le Quotidien, fait allusion au blocage dans le décaissement de l’avance pour les travaux de l’aéroport de Diass. M. Selim Erkal, directeur du consortium turc Summa-Limak chargé de diriger les travaux avance dans les colonnes du journal que « quand nous sommes arrivés à la fin du mois d’avril, nous nous étions engagés à achever les travaux de l’aéroport dans les 8 mois suivants, dès la réception de l’avance de démarrage ». Cela tarde à se faire et les doigts sont pointés sur l’Agence française de développement (Afd),  « depuis plus de 3 mois déjà, l’Afd trouve toujours des prétextes pour ne pas approuver le déblocage des fonds. Il y a toujours pour ses représentants dans ce dossier, un bon prétexte pour faire reporter le paiement de l’argent aux Turcs ». Pour les interlocuteurs du journal, « avec le temps qui passe, la hantise des protagonistes est de voir les deux entreprises turques se lasser des promesses non tenues et de faire leurs bagages pour quitter les lieux ».
 

Matar SENE

Samedi 16 Juillet 2016 - 11:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter