Affaire Aïda Ndiongue: «Ce n’est pas fini », (Partie civile)



Dans les liens de la détention depuis décembre 2013 dans le cadre des produits phytosanitaires du Plan Jaxaay, Aïda Ndiongue et Cie sont fixés sur le sort. La décision est tombée ce matin. Les deux responsables libéraux et leurs présumés complices ont été tout simplement relaxés avec le renvoi des fins de la poursuite. Mais il semblerait que l’ancienne mairesse des HLM n’a pas encore sortie de l’auberge. Car « la bataille continue », souligne la partie civile.


«Dans cette affaire, ils sont libres aujourd’hui mais pour ce qui est de la main levée qui a été fait sur ces biens, je pense que cela ne sera pas effectif parce que les mêmes biens sont saisis par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) qui n’a pas encore donné de décision donc ce n’est pas encore fini, la bataille continue», scande ladite partie à l’issue de l’audience.  

 


Jeudi 28 Mai 2015 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter