Affaire Aïda Ndiongue : la CREI convoque de hauts responsables de la Cbao



La Cbao-Attijjari Bank n'est pas encore tirée d'affaire dans le dossier Aïda Ndiongue. La Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) vient de lancer ses premières convocations pour une audition la semaine prochaine. Cette démarche de la CREI vise plusieurs hauts responsables de la banque où des coffres-forts appartenant à l'ex sénatrice ont été trouvés. Selon libération, les interrogations de la CREI risquent d'être serrées pour ces responsables de la banque d'autant que lors de l'enquête préliminaire, le « jeu » de la Cbao dans l'affaire avait été sérieusement mis en cause. En effet, dans son procès-verbal, le Directeur de la Police Judiciaire (DPJ) a formellement incriminé la banque.


La DPJ, reproche à la banque le fait que, en dépit des montants colossaux qui ont transité par entre les différents comptes, la Dame Astou Ndiongue n'a jamais fait l'objet de déclaration de soupçons auprès de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF). Plus grave, les services de la banque se sont abstenus de donner des informations sur les avoirs de la dame quand, ils ont reçu des réquisitions sur le recensement des comptes bancaires.


Mercredi 2 Juillet 2014 - 11:38




1.Posté par Leuk le 02/07/2014 12:15
Mme Aïda DIONGUE a géré des capitaux, des décennies avant la naissance de la CENTIF.

Somme toute, ils sont en train porter préjudice à cette banque qu'est la CBAO, et à l'économie sénégalaise notamment.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter