Affaire Aida Ndiongue: le Procureur de la République interjette appel.

La décision du juge du tribunal correctionnel de Dakar de relaxer Aida Ndiongue et compagnies, ne plait visiblement pas aux autorités Sénégalaises. En effet, après le verdict, une réunion de crise s’est tenue avec le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, à son bureau, qui s’est soldée par la décision du Procureur de la République d’interjeter appel.



Affaire Aida Ndiongue: le Procureur de la République interjette appel.
Après le verdict du juge, le Procureur de la République, qui se trouvait en séminaire à Saly a été informé par téléphone, ont déclaré nos confrères de l’Observateur qui nous livrent l’information. Selon eux, c’est après ce coup de fil que le Chef de la police judiciaire de Dakar a plié bagage et a fait cap sur la capitale Sénégalaise où il  est convoqué par son supérieur (le ministre de la Justice). Et c’est suite à ce conclave que le Procureur de la République s’est fendu d’un communiqué pour donner les raisons de la motivation de l’interjection d’appel.

«A la suite de la décision de la 3ème Chambre Correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Dakar relaxant les prévenus, le ministère public a décidé d’interjeter appel pour les motifs ci-après : «c’est à la suite de la découverte de 4 chèques d’un montant de 20. 688. 638. 967 F CFA, émis par le Projet de construction de logement sociaux et de lutte contre les inondations et les bidonvilles (Pclslib), communément appelé Plan Jaxaay, et le Projet pour l’achèvement programme de construction et de réhabilitation des édifices de l’Etat (Parcree) à l’ordre des entreprises de Madame Astou Ndiongue dite Aida qu’une enquête a été prescrite par le Procureur de la République», a déclaré Bassirou Guèye, le Procureur de la République qui justifiait les motivations de sa décision d’interjeter appel.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 29 Mai 2015 - 10:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter