Affaire Bara Gaye : certains libéraux jugent ses "propos grossiers" et se désolidarisent

Bara Gaye lâché par les siens. Activement recherché par les limiers de la Division d’Investigations Criminelles (DIC) qui, à défaut de le trouver, ont convoqué son épouse qui a passé quatre tours d’horloge dans leurs locaux hier dimanche, que le responsable de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) ne compte pas sur le soutien indéfectible de tous ses frères du Parti Démocratique Sénégalais (PDS).



Affaire Bara Gaye : certains libéraux jugent ses "propos grossiers" et se désolidarisent

Notamment de ceux des localités de Touba et Mbacké, renseigne le journal « L’As, sur les colonnes duquel, le responsable du parti et l’un des principaux organisateurs de la fameuse marche, Abdourahmane Sylla juge les « propos » de son « frère » tout simplement  « grossiers ».

« Personnellement et fidèle à mon statut de talibé mouride vivant sur cette terre de Serigne Touba, je ne suis pas pour les débats avec des propos grossiers », souligne-t-il tout en se disant « écœuré par la manière dont la femme de Bara Gaye a été traînée avec son fils par les policiers ».  



Lundi 27 Mai 2013 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter