Affaire Bassirou Faye : Pourquoi le doyen des juges a pris le contre-pied du procureur?

Le doyen des juges Mahawa Sémou Diouf a bouclé son information judiciaire. Le magistrat instructeur a pris une ordonnance de renvoi devant ladite chambre à l’encontre du policier Mouhamed Boukhaleb. Il a, ainsi, décerné un non-lieu pour Tombong Oualy et Saliou Ndao.



Affaire Bassirou Faye : Pourquoi le doyen des juges a pris le contre-pied du procureur?
L’instruction judiciaire est enfin bouclée sur l’affaire de l’étudiant Bassirou Faye tué lors des affrontements entre policiers et étudiants en août dernier 2014. Contre toute attente le doyen des juges a décidé de faire porter le chapeau à Mouhamed Boukhaleb. Il disculpe, à cet effet, Tombong Oualy et Saliou Ndao qui avaient toujours été dans le viseur du  procureur de la République Serigne Bassirou Gueye. Le magistrat instructeur, Mahawa Sémou Diouf a, en fait, suivi le principal témoin. Il s'est, effectivement, basé sur le portrait robot fait par Sette Diagne seul témoin oculaire des faits liés au décès de Bassirou Faye.

Par conséquent, le doyen des juges vient de renvoyer l'affaire devant la chambre criminelle. Les deux autres policiers bénéficient d’un non-lieu. 

Ce meurtre a conduit à une enquête de la Division des Investigations Criminelles qui a débouché sur l'arrestation de Tombong Oualy comme principal suspect. Malgré son incarcération, le sous-officier a toujours clamé son innocence. C'est ainsi que l'enquête s'est poursuivi et a conduit à l'arrestation de Saliou Ndao et Mouhamed Boukhaleb.
Des réfutations que Sette Diagne, principal témoin et ami de Bassirou Faye a soutenu et défendu lors de toutes les auditions. 

Toutefois, le procureur ne semblait pas être très convaincu par les propos de Sette Diagne. En revanche, la décision du doyen des juges sonne comme un vrai désaveu à l'encontre du parquet.
 
Par conséquent la décision du doyen des juges vient confirmer le témoignage qu’il a donné dans les locaux de l’école de police dés les premières heures de cette affaire. Convoqué  à la division des investigations criminelles et par le doyen des juges, Sette Diagne est resté constant dans ses déclarations. Des déclarations suivies par Mahawa Sémou Diouf, toutefois le parquet a toujours la possibilité de faire appel de la décision de renvoi  du doyen des juges

Khadim FALL

Vendredi 21 Août 2015 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter