Affaire Bassirou Faye : les étudiants lancent un ultimatum de 21 jours à l’Etat



C’est un ultimatum de 21 jours qu’ils ont lancé aujourd’hui aux autorités de la République, pour que lumière soit faite sur la mort de leur camarade Bassirou Faye. En assemblée générale, ce vendredi les étudiants de la Faculté des lettres et Sciences humaines menacent de descendre de nouveau dans la rue avec plus d’intensité dans la lutte juste après le référendum, rien que pour avoir la lumière sur la mort de Bassirou Faye.
Par la voix de son président Ass Tacko Diagne, les étudiants, « exigent que toute la lumière soit faite sur la mort de leur camarade, Bassirou Faye tué le14 aout 2014 lors des affrontements avec les policiers dans l’enceinte du campus universitaire de Dakar », a-t-il déclaré.
Les étudiants ont fait cette déclaration aujourd’hui à l’issue de leur assemblée générale pour évaluer le mot d’ordre de 72 heures de grève qui a été suspendu d’ailleurs, suite à des négociations entamées avec les autorités universitaires de leur faculté, une rencontre au terme duquel un accord a été convenu entre les deux parties.

Khadim FALL

Vendredi 4 Mars 2016 - 14:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter