Affaire Bassirou Faye: non lieu pour les 3 policiers

Tombong Oualy, Saliou Ndao et Sidy Mouhamed Bougaleb devraient bientôt recouvrer la liberté. Selon des sources concordantes et dignes de foi, les trois (3) policiers cités dans le meurtre de l'étudiant Bassirou Faye ont bénéficié d'un non lieu de la part du Doyen des Juges d'Instruction (DJI). Mahawa Sémou Diouf n'a pas été convaincu par les éléments à charge contre les policiers et les a mis hors de cause.



Affaire Bassirou Faye: non lieu pour les 3 policiers
Les choses se précisent dans le cadre du dossier de l’étudiant tué lors de la fumeuse journée du 14 août dernier à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). L’enquête déclenchée contre les trois policiers Tombong Oualy, Saliou Ndao et Sidy Mouhamadou Bougaleb a été bouclée et le DJI n’est pas convaincu de la culpabilité de l’un d’entre eux dans le meurtre de l’étudiant Bassirou Faye et a requis un non-lieu total en leur faveur. Ne disposant pas d’éléments «assez accablants» contre les prévenus, le DJI a pris une ordonnance de non-lieu qui a été transmis au Procureur de la République, livre «l’As».

 
Dans le cadre de l’enquête, il faut rappeler que Mahawa Sémou Diouf a entendu Tombong Oualy, Sidy Mouhamed Bougaleb et Saliou Ndao ainsi que le principal témoin, Sette Diagne. Ce dernier avait, d’ailleurs, mis hors de cause Tombong Oualy et Saliou Ndao qui ne correspondaient pas, selon lui, au portrait du tireur. Pourtant le Procureur de la République de Dakar, Serigne Bassirou Gueye avait semblé indiquer la voie. «Le rapport balistique a permis de découvrir que la balle a été tirée par une arme qui ne fait pas partie des munitions répertoriées par la police», avait soutenu en conférence de presse, le Procureur de la République.


Reste maintenant à savoir à savoir si le Procureur va attaquer la décision au niveau de la Chambre d’accusation. 


Mercredi 15 Juillet 2015 - 10:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter