Affaire DSK: Plaidoyer pour une remise en question des institutions de Bretton Woods en Afrique



Affaire DSK: Plaidoyer pour une remise en question des institutions de Bretton Woods en Afrique
Le Professeur Abdou Fall a invité les pays africains à observer une remise en question des institutions de Bretton Woods. En effet, au cours de l’émission Remue-ménage de la Rfm, ce dimanche 15 mai 2011, les animateurs sont revenus sur l’arrestation du Directeur Général du Fonds Monétaire International (FMI), Dominique Strauss Kahn. Et c’est à cet effet que le Docteur en Science politique a indiqué que «c’est l’occasion pour nous de demander à ce que l’on remette en question et de manière absolu l’ensemble des institutions de Bretton Woods». Parce que, explique-t-il, «l’on sait que ce sont des outils qui ont été mis en place après 1945 pour gérer un contexte et une période déterminé. Et l’on se rend compte que ces outils sont cependant suffisamment datés pour être remise en considération». Selon lui, cette situation a donné l’opportunité de rediscuter de l’implication du FMI. « Alors ce qu’il faut dire, c’est que l’ancien patron de la Banque Mondiale et l’ancien patron du FMI, Michel Camdessus, ont fait leur mea-culpa par rapport à l’implication de ces institutions en territoire africain et ont stipulé que l’action de ces outils de Breton Woods avait eu des incidences plutôt négatives en territoire africain» a-t-il rappelé. Et d’ajouter: «il est donc nécessaire aujourd’hui de mettre tout cela à plat».

Papa Mamadou Diéry Diallo

Dimanche 15 Mai 2011 - 13:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter