Affaire DSK : la défense espère un abandon des poursuites avant le 1er août

Lors d’une conférence de presse hier mercredi 13 juillet avec des journalistes français à Washington, William Taylor, l’un des avocats de Dominique Strauss-Kahn, a expliqué le fonctionnement du système judiciaire américain, n’excluant pas un abandon des poursuites avant la prochaine audience du 1er août.



Affaire DSK : la défense espère un abandon des poursuites avant le 1er août
L’avocat américain a déclaré que c’était une erreur de croire que tout aurait été décidé lors de l’audience du 18 juillet, maintenant reportée au 1er août.

L'affaire DSK

L’abandon des charges peut intervenir à n’importe quel moment, et pas nécessairement à la date d’une comparution judiciaire. William Taylor a expliqué que seules deux personnes pouvaient décider d’abandonner les poursuites. Le procureur, s’il estimait qu’il ne disposait pas des preuves suffisantes pour obtenir une condamnation, et le juge, s’il trouvait que le cas était légalement insuffisant.

Me Taylor qui s’est refusé à accuser l’accusatrice a répété que DSK ne plaiderait coupable d’aucun des sept chefs d’accusation portés contre lui dans le cadre d’un éventuel accord avec le procureur. Mais il ne nie pas l’existence d’ADN de l’accusé dans sa suite. Il note simplement qu’aucun acte illégal n’a été commis et que contrairement à ce qu’affirme le défenseur de Nafissatou Diallo, il n’y a pas de preuves médicales de violence physique.

L’avocat a dit que DSK avait bon moral et appréciait de se déplacer librement, mais préférerait échapper à l’attention des médias. Me Taylor a reconnu qu’il sera déçu si les poursuites ne sont pas abandonnées.

Est-il sûr de gagner ? « Je ne suis sûr que d’une chose, a-t-il répondu. C’est que demain quand je me lève, je vais partir en vacances dans le New Hamsphire. »

Source: Rfi


Jeudi 14 Juillet 2011 - 11:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter