PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Affaire Habré : «L’Afrique vient de montrer qu’elle est capable de relever le défi» (Avocat)



Affaire Habré : «L’Afrique vient de montrer qu’elle est capable de relever le défi» (Avocat)
La condamnation à perpétuité de l'ancien président tchadien, Hissène Habré, a été confirmée en appel par les Chambres africaines extraordinaires (CAE), une juridiction spéciale de l'Union africaine basée à Dakar. Et, Me Assane Dioma Ndiaye, un des avocats des victimes se dit satisfait de la décision.
 
 « A travers ce combat inlassable, ce combat obstiné, on a rendu un grand service à l’humanité, à l’Afrique pour qu’on sache qu’un vent nouveau est en train de souffler dans notre continent et que plus jamais certaines atrocités, plus jamais certaines barbaries ne resteront impunies».

L’avocat de poursuivre, «aujourd’hui, le fait que la Cour d’Appel ait confirmé le premier jugement sur la culpabilité d’abord, ensuite sur la peine, prouve que l’Afrique avance certes lentement mais inlassablement vers l’éradication de l’impunité».

  Et également, ajoute-t-il, «le fait que tous ces victimes puissent voir ou encore espérer obtenir réparation après non seulement les pertes en vies humaines mais leurs biens qui ont été incendiés du fait d’ambition politique, du fait d’ambition guerrière, que ces victimes puissent aujourd’hui pousser un ouf de soulagement, de voir enfin le bout du tunnel après 25 ans de combat».

En dehors de la condamnation de l’ancien président Tchadien, le plus important dans cette affaire, de l’avis de Assane Dioma Ndaiye, c’est également "qu’on  a montré à la face du monde que l’Afrique est capable de juger ses propres fils en respectant les standards internationaux , en respectant les droits de la défense avec l’association de la science, la retransmission en direct du procès partout à travers le monde avec les expertises qui ont été ordonnées :  glaciologiques, étymologiques, de datations et d’évaluation de mortalité, les vidéos conférences, les témoignages de N’Diamena à Dakar".

 «L’Afrique vient de montrer qu’elle est capable de relever le défi qui oppose à elle», se réjoui-t-il.

 Sur la décision de Cour d’Appel d’acquitter Hissène Habré sur le crime direct de viol, l’avocat des victimes de soutenir que : «c’est également l’honneur de la justice que quand on estime que quelqu’un n’est pas coupable par rapport à un fait de l’acquitter. La cour d’appel a estimé aujourd’hui que par rapport au crime direct de viol, de crime autonome de viol, Hissène Habré ne pouvait pas être condamné non pas que la thèse de la femme ne tient pas, mais parce que ce crime ne fuguerait pas dans l’ordonnance de renvoi».

"La cour d’appel a par ailleurs quantifié le montant de la condamnation, 82 milliards de FCFA, ce qui n’a pas été fait en première instance nonobstant les sommes individuelles qui avaient été établies mais la cours à donner instruction au fond de faire en sorte que la réparation soit effective", conclut-t-il.
 

Aminata Diouf

Jeudi 27 Avril 2017 - 15:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter