Affaire Habré : vers un procès radiotélévisé de l’ancien président tchadien



Affaire Habré : vers un procès radiotélévisé de l’ancien président tchadien

Le Sénégal et le Tchad harmonisent leurs positions dans le cadre de l’affaire Hisséne Habré dans les liens de la détention depuis juillet dernier au pavillon spécial Aristide Le Dantec pour crime de guerre et génocide.  Si les Chambres africaines extraordinaires estiment à l’issue du de leur instructeur que l’ancien président tchadien doit être jugé, le Sénégal et le Tchad veulent que ce soit un procès public diffusé en direct dans les deux pays. « Si procès doit y avoir, nous anticipons. Nous voulons que ce procès soit radiotélévisé. Nous allons voir quels sont les organes de presse qui au niveau du Sénégal et du Tchad qui vont être chargés de cette retransmission parce que la question fondamentale, c’est l’appropriation de ce procès aussi bien par les sénégalais que les tchadiens » dit le ministre de la justice, Me Sidiki Kaba en conférence de presse ce matin que son homologue tchadien, Jean Bernard Padaré ne rate pas pour marteler sur le comment par exemple, faut-il régler la question de ceux dont le témoignage est nécessaire ?

 « Qu’est-ce qui faut faire pour ne pas empêcher les Chambres Africaines de pouvoir continuer son travail. C’est de cette manière-là qu’on doit penser, c’est le plus important. Nous, on n’a rien à dire là-dessus. On attend que nos deux (2) juridictions puissent nous proposer des solutions de façon à ce qu’on ne viole pas ce principe mais qu’on empêche pas non plus les Chambres Africaines d’avancer », précise le ministre de la justice du Tchad.


Mercredi 13 Novembre 2013 - 13:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter