Affaire Hissène Habré, candidature au CIO: les motifs du départ annoncé d’Abdoul Mbaye, Mimi Touré et Augustin Tine pressentis pour sa sucession



Affaire Hissène Habré, candidature au CIO: les motifs du départ annoncé d’Abdoul Mbaye, Mimi Touré et Augustin Tine pressentis pour sa sucession
Abdoul Mbaye est aujourd’hui dans l’œil du cyclone. Le sort du fils de feu Kéba Mbaye, dont le fauteuil a toujours aiguisé les appétits des responsables « apéristes », est même déjà scellé, d’après des sources concordantes. La chute annoncée d’Abdoul Mbaye a été précipitée par deux principaux faits : le placement sous mandat de dépôt de l’ancien Président tchadien, Hissène Habré, et sa candidature pour être membre du Comité International Olympique (CIO), contre le gré du Chef de l’Etat. Le Premier ministre s’est déplacé jusqu’en Lausanne en Suisse, pour battre campagne.
 
En effet le Chef de l’Etat a décidé de parrainer la candidature de Diagna Ndiaye, en atteste la lettre qu’il à adressée à Jacques Rogge, président du CIO, le 18 décembre 2012 et dont nos confrères du "Populaire" détiennent une copie. Lettre dans laquelle Macky Sall écrit clairement : « Je voudrait porter à votre aimable attention, la candidature de mon compatriote, Monsieur Diagna Ndiaye, à un poste de membre du Comité International Olympique ».

L’attitude d’Abdoul Mbaye est perçue comme une défiance à l’endroit du président de la République. Les consultations ont commencé pour trouver un remplaçant à Abdoul Mbaye. « Pour eux sauf changement de dernière minute, ça devrait se jouer entre ‘Mimi’, Augustin Tine, deux personnes de confiance du président Macky Sall. Mais il y a uen troisième personnalité qui pourrait jouer les trouble-fêtes".


Jeudi 4 Juillet 2013 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter