Affaire JABER et la SUNEOR : Soupçons sur Macky SALL



Affaire JABER et la SUNEOR : Soupçons sur Macky SALL
C’est à travers un communiqué intitulé : Traque des biens mal acquis,  L’UNIS dénonce le faux fuyant présidentiel sur l’affaire JABER et la SUNEOR que des doutes sont soulevés sur cette affaire en rapport avec le président SALL. « La tentative de blanchir la SUNEOR par une quelconque opération opaque de transaction est un faux fuyant présidentiel pour ne pas faire face à l’acte d’enrichissement illicite du sieur Jabber qui en complicité avec Wade et son fils, sous le magistère de Macky Sall comme premier ministre, s’est enrichi de manière illicite à travers le bradage volontaire de la SONACOS ».
 

Ainsi pour l’Unis, «  le caractère flagrant de l’enrichissement non justifié dans ce dossier, ainsi que les complicités organisées au plus haut sommet de l’Etat  sont suffisantes pour amener le  Président Macky Sall à déférer ce dossier devant la CREI pour enquête. Si ce n’est encore fait, c’est bien parce que les intérêts se croisent sur ce dossier ».
 

L’Union des indépendants du Sénégal d’ajouter, « il faut se demander si le Président Macky Sall est impliqué dans l’affaire Jaber plus qu’on ne le soupçonne. Non seulement, le bradage a été effectué sous son magistère à la primature, mais il a marqué les esprits en recevant Jaber à l’entre-deux tours de l’élection présidentielle.  Si le président Macky Sall  avait des réserves sur l’affaire SUNEOR, pareille proximité n’aurait pas été affichée à un moment si critique. Il y a matière à spéculer sur cette proximité à un moment aussi critique. Etait-ce pour des garanties de non poursuite ou pour un appui  de quelque autre ordre  ou encore une simple rencontre entre  un candidat et un patron d’entreprise ? ».
 


Vendredi 31 Mai 2013 - 09:10




1.Posté par Ass le 29/03/2015 20:59
A vrai dire, cette analyse est trop pertinente. Le Président Macky devait faire l'affaire de la SUNEOR sa priorité. On dirait qu'il est complice. Tout le monde sait que JABBER n'était pas venu pour investir dans la société. Sa seule et simple préoccupation était les terres. La preuve, tout est en location les véhicules des commerciaux, les machines à imprimer, etc............. Depuis novembre 2014, on nous prive de carburants, on sort de nos poches les maigres sous de nos salaires pour acheter du carburant. Même la SENEGALAISE de l'Automobiles récupère de petit à petit les véhicules qui vont en entretien. Pour finir, l'Etat doit prendre ses responsabilités en foutant dehors ce méchant de JABBER et son équipe (tout le sommet stratégique).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter