Affaire Karim-Me El Hadji Diouf dénigre le groupe de travail de l’ONU : «Des mécaniciens… »



 «Aujourd’hui, on nous parle de réparation par rapport à l’arrestation supposée arbitraire de Karim Wade par un groupe de travail de l’ONU,…, des mécaniciens à côté,…Ce groupe de travail qu’est-ce qu’il vaut devant une Justice. Nous ne sommes pas, au Sénégal, dans une République bananière, nous avons des Institutions dont l’une est appelée Justice. On ne sait pas d’où viennent ces gens-là, sont-ils crédibles, ont-ils l’expertise nécessaire ? Sont-ils corrompus ? Qui les connait ? Ils ne sont pas au-dessus de la Justice indépendante du Sénégal indépendant », a servi le tonitruant avocat.

 
Me El Hadji Diouf était dans la partie civile dans le cadre du procès du fils du président sortant, Wade. 


Mercredi 3 Juin 2015 - 21:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter