Affaire Karim Wade : La France refuse de coopérer avec l’Etat du Sénégal



Karim Wade peut dormir tranquille quand à la suite de la procédure de la Cour de l’Enrichissement illicite (CREI) en France. La Justice française a refusé de donner suite à l’information judiciaire sur les comptes bancaires de Karim Wade à Paris. Dans une lettre datée du 3 octobre 2013, le procureur de la République de Paris, François Molins a soutenu qu’aucune saisie bancaire concernant la famille Wade (l’ancien président, son épouse, Viviane et leurs fils Karim) n’existe, a déclaré l’avocat français de l’ancien ministre des Infrastructures, de la Coopération Internationale, des Transports aériens et de l’Energie. Me Pierre Olivier Sur d’ajouter : «le procureur de Paris, m’a assuré qu’aucune mesure de nature (saisie de comptes bancaires) n’existe dans le cadre de la procédure de la traque des biens mal acquis. Ce parce que la France ne reconnait pas la CREI qui est une juridiction d’exception».


Lundi 4 Novembre 2013 - 10:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter