Affaire Karim Wade : Me Wade conseille à Macky de traduire les avocats de l’Etat en correctionnelle»

Me Abdoulaye Wade a une dent contre les avocats de l’Etat dans l’affaire d’enrichissement illicite qui avait valu à son fils, Karim Wade, une condamnation. En effet, pour l’ex chef de l’Etat, son successeur devrait poursuivre lesdits avocats pour enrichissement illicite, en lieu et place du paiement des 750 millions de francs Cfa qu’ils lui réclament.



Affaire Karim Wade : Me Wade conseille à Macky de traduire les avocats de l’Etat en correctionnelle»

Après s’en être vivement pris à certains juges qu’il considère comme des vassaux du parti au pouvoir, Me Abdoulaye Wade se tourne vers les avocats qui avaient défendu l’Etat lors du procès de Karim Wade et Cie. Pour lui, l’Etat ne leur doit rien et au contraire, ils devraient être poursuivis par son successeur pour extorsion de fonds, et enrichissement illicite.
 

«Vraiment c’est le monde à l’envers. Les avocats de l’Etat dans l’affaire Karim Wade réclameraient 2% des 60 milliards de francs Cfa qu’ils auraient gagnés pour l’Etat sur les 694 milliards promis, en exécution d’une convention d’honoraires signée par les deux parties», fait-il savoir dans une note dont «L’Observateur» détient copie.
 

Cette posture des «robes noires» n’est pas du gout du Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) et c’est dans ce sens qu’il indique que, «Macky Sall, au lieu de leur verser les deniers publics, opération qui engagerait sa responsabilité personnelle, devrait plutôt les envoyer en correctionnelle pour tentative d’escroquerie et les poursuivre également pour enrichissement illicite pour les provisions perçues».
 

Les raisons évoquées par le Pape du Sopi est que les avocats n’ont pas relevé le défi puisqu’«ils n’ont jamais rien gagné » et que les biens que l’Etat a récupéré «seront tôt ou tard rendus à leur propriétaires légitimes» qui selon lui, n’ont rien à voir avec son fils à qui ils les ont attribués.


Ousmane Demba Kane

Lundi 9 Octobre 2017 - 11:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter