Affaire Karim Wade : Tanor dénonce et condamne les pressions sur les magistrats

Le Parti socialiste clashe le Parti démocratique sénégalais (PDS) et son leader. Son secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng trouve inadmissible cette «pression» sur les magistrats de la CREI. Il a appelé tous les partis républicains de ce pays de se lever pour défendre la démocratie.



Le PS a aussi évoqué l’affaire Karim Wade notamment le verdict qui va, en principe, être donné le 23 mars prochain. En tant que socialiste, le PS a réaffirmé son engagement, son attachement à l’Etat de droit qui caractérise le Sénégal. Il s’est aussi prononcé sur l’éducation en saluant les engagements pris par le gouvernement, tout en demandant à l’Etat de les respecter. Pour Tanor, « la séparation de pouvoir est fondamentale. Dans toute démocratie, nous devons avoir confiance à nos magistrats par ricochet à notre Justice. Le droit sera dit et tout le monde devra le respecter».
 
Ousmane Tanor Dieng a qualifié d’inadmissible, d’inacceptable, les pressions sur les magistrats de notre pays.

En outre, le PS a aussi dénoncé le comportement de l’opposition. «Nous dénonçons le comportement de l’opposition qui veut installer  notre pays dans une tension. Or, ce qui est en train d’être fait relève du normal, du naturel pour tout pays  démocratique». Selon lui, «la reddition des comptes est une exigence de toute gouvernance moderne. Que cette reddition des comptes pose problème, c’est cela qui n’est pas normal. Donc, il faut laisser les juges travailler, dire le droit. Et maintenant saisir la Cour de cassation au cas échéant». Le patron des socialistes sénégalais est d’avis que «c’est comme cela que fonctionne une démocratie. Mais vouloir exercer avant et pendant des pressions sur les magistrats ce qui me semble tout à fait anormal, et nous le condamnons ».

Le secrétaire général du PS a fait un appel à tous les partis républicains de ce pays de se lever pour défendre la démocratie. Ce qui est selon lui, un de leur combat. 
 


Dimanche 22 Mars 2015 - 03:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter