Affaire Karim Wade : la Section de Recherche (SR) « cerne » Bibo Bourgi



Après avoir épluché les procès-verbaux d’enquête de la Section de Recherche (SR) de Dakar, on se rend compte que Bibo Bourgi est au centre de tout. Au commencement était Aviation Handling Service dont l’activité principale est l’assistance au sol des avions. Les gendarmes ont découvert qu’elle a été créée, le 16 août 2002, avec comme actionnaires de départ les nommés Jurry Gureghian, Paul Sarr et Madeleine Sarr. Les résultats d’enquête ont permis d’établir que le premier nommé n’a jamais mis les pieds au Sénégal et, par conséquent, ne s’est jamais présenter à l’étude de la notaire. Pour les signatures  nécessaires à la constitution et au fonctionnement de la société, il se faisait toujours représenté par procuration.


Concernant Paul Sarr et Madeleine Sarr, ils ont déclaré aux enquêteurs avoir agi sur les instructions de leur employeur Bibo Bourgi. En fouillant plus, la SR a découvert que la vie de AHS a connu plusieurs mutations du point de vue de ses associés dont la dernière est marquée par la détention du capital par deux  sociétés offshores : Menzies Middle East and Africa (99%) et AHS International limited (1%). Bibo et son frère Karim ont également fait une prise de participation dans le groupe Sénégal Airlines à travers une société offshore de droit panaméen, dénommé GB venture au capital de 10 000 000 de dollars. Elimanel Diop a précisé aux enquêteurs, que dans le fonctionnement de AHS SA, intervient Pierre Agbogba, Président du Conseil d’Administration  (PCA), Bibo, Pape Mamadou Pouye et Karim Wade lui-même.


Selon « Libération », quatre (4) sociétés de droit panaméen sont au cœur de Eden Roc. A la suite de AHS les hommes de Cheikh Sarr se sont intéressés à une autre nébuleuse : Hardstand Sa, promotrice du projet Eden Roc estimé à 13,1 milliards de F CFA. Entendu par les enquêteurs sur les conditions d’acquisitions des terrains abritant le projet résidentiel Eden Roc, Bibo a soutenu que Hadstand, détenu par son frère Karim à 50% et par lui-même à 49,99%, a acquis le Tf173 et 174/DK au près du nommé Abdou Mody Ndiaye.
 


Samedi 20 Septembre 2014 - 11:30




1.Posté par Leuk le 20/09/2014 18:19
Tout cela n'est que du baratin !

Le monde entier a retenu que l'ancien Ministre d'Etat, Karim Wade, est accusé d'avoir détourné et placé près d'UN MILLIARD d'euros.
AHS, Handling, Menzing, machin machin ... Tout cela nous laisse de marbre.

Une entreprise c'est du papier, c'est de l'écrit, et non de l'oralité sur la base de témoins sortis d'où ils veulent.

Il est bien clair que le régime du Président Adoulaye Wade, comme celui de ses prédécesseurs, a eu à aider, à épauler et à enrichir bcp de sénégalais d'origine ou d'adoption, et quelque fois sans doute par l'intermédiaire d'un Karim Wade, conseiller.
"'j'ai créé bcp de nouveaux riches" a l'habitude de dire, Son Excellence, Gorgui.

NB : C'est perdre votre temps que de vouloir bannir, dans notre cher Sénégal, le droit d'aider son prochain. D'ailleurs c'en est là l'un des piliers fondamentaux de la Stabilité de notre Pays.
Tant pis si votre CREI, et vos LOIS SUR L'ENRICHISSEMENT ILLICITE, on ne peut plus liberticides, ne reconnaissent pas LE DON et LA CHARITE.

Qui règne ainsi aura besoin de PARDON dans l'avenir (proche) ! LOL.

A bas la justice des vainqueurs et le voyeurisme en affaires

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter