Affaire Karim et Cie, les avocats muselés

Remous dans l’affaire Karim Wade. Les avocats du plus célèbre détenu au Sénégal et de ces sept complices emprisonnés dans le cadre de la traque des biens mal acquis, sont surveillés de très prés. En effet, ils consultent les dossiers de leurs clients sur place et en présence d’un greffier.



Affaire Karim et Cie, les avocats muselés

Pour consulter les milliers de pages des dossiers et procès verbaux concernant leurs clients, les conseillers de Karim, Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi, Alioune Samba Diassé, Mbaye Ndiaye, Cheikh Diallo, Alioune Konaré, Pierre Abogba et Pape Mamadou Pouye devront le faire devant un greffier. Pis, contrairement à ce qui est prévu, ils ne peuvent même pas emporter le moindre papier.

Ce qui à l’ire de faire sortir de ses gonds l’un des avocats qui fulmine, «c’est n’importe quoi. Pendant que nous voyons chaque jour des éléments dans la presse et que des journalistes qui détiennent ces documents confidentiels qu’ils distillent à compte-gouttes, on nous empêche nous, avocats d’accéder aux procès verbaux», sur les colonnes du journal, «L’As».

Enfonçant le clou, un autre conseiller réactive l'affaire des chantiers de Thiès qui avait écroué Idrissa Seck et l’ancien ministre de l’Habitat, Salif BA, en prison, et précise que les avocats avaient accès aux documents.

La confiance règne.


Mercredi 24 Avril 2013 - 11:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter