Affaire Karim et Cie: partie civile et défense se battent devant la Cour suprême



Affaire Karim et Cie: partie civile et défense se battent devant la Cour suprême
Avant le délibéré de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) attendu ce 23 mars, le dossier de Karim Wade et Cie se joue devant la Cour suprême qui a été saisie par la défense pour récuser le président Henry Grégoire Diop. Ladite affaire à l’ordre du jour hier, les avocats de l’Etat du Sénégal, Mes Papa Félix Sow et Yérim Thiam dans le dossier de la traque des biens dits mal acquis, ont plaidé devant la Cour suprême.


La défense du célèbre détenu en place notamment Mes El Hadji Amadou Sall, Demba Ciré Bathily et Seydou Diagne, est pour sa part revenue sur les principales raisons à l’origine de la requête demandant la révocation du président Henry Grégoire Diop. Les débats pas du tout légers de la part des deux (2) camps, la Cour suprême rendra son délibéré le 19 mars prochain. Autrement dit, quatre (4) jours avant la décision de la CREI du 23 mars prochain, relaie «l’Observateur ».  
Ça promet.
 



Vendredi 6 Mars 2015 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter