Affaire Karim: les signes d'un procès qui s'annonce fumeux entre Wade et son ancien premier ministre, Macky Sall



Malgré ses récriminations et accusations en refusant même de répondre aux questions du parquet spécial et dénonçant une parodie de justice, Karim s'achemine lentement mais sûrement vers un procès. Du fait des actes posés dernièrement  par la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite qui a fini d'accélérer la cadence. En effet, les juges ont joint deux procédures. Ils vont instruire l’affaire sur la base du rapport qui a été produit à l’occasion de la première mise en demeure.


Dans tous les cas, les proches de Karim ont déclaré se préparer en conséquence avec l'opération de sauvetage déclenchée par Wade-père et sa fille Sindiély. A travers ce plan, ils veulent faire du président sortant Me Abdoulaye Wade leur principal témoin. Sûrs de leur fait, ils soutiennent même qu’un procès serait dangereux pour le Président Macky Sall et pour le Plan Sénégal Emergent (PSE). Mais selon eux, il s'agira que les présumés complices du détenu de la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss ne balancent pas Karim Wade.


Pour l'heure souligne le journal "Enquête", Bibo Bourgi et Pape Mamadou Pouye n’ont pas enfoncé Wade-fils lors de leur dernière audition à la CREI. Les accusés parlent de confusions faites par les juges de la CREI, en ce qui concerne les actions cédées par Bibo Bourgi, lors de transaction entre Afriport et Daport. Pour sa part, l’ancien ministre d'Etat sous le règne de son père a tout simplement refusé de répondre aux questions des juges. 


Samedi 5 Avril 2014 - 13:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter