Affaire Khalifa Sall: «Il faut s’attendre au pire parce que… », (avocat)



Affaire Khalifa Sall: «Il faut s’attendre au pire parce que… », (avocat)
Khalifa Sall poursuivi pour des faits d’escroquerie portant sur le détournement de deniers publics et de faux et usage de faux, l’un de ses avocats s’attend au pire. «En réalité, c’est un complot d’Etat et un complot d’Etat, ça fait toujours mal», prévient Me Ciré Clédor LY.

Convoqué ce lundi après-midi par le Juge d’instruction actionné par le Procureur de la République, l’édile de la capitale est finalement rentré chez lui mais il revient demain au Palais de Justice.

«Nous avons demandé conformément à la loi et aux règlements qui s’imposent à l’Etat sénégalais et qu’il refusait d’appliquer pendant des années, un report pour 24 heures, le temps de nous permettre de prendre connaissance des chefs d’inculpation et aussi de ce qu’on leur reproche», explique, à ce propos, la robe noire.

Le conseil de Khalifa Sall de prévenir : «Dans tous les cas, il faut se préparer au pire parce que mon sentiment et l’étude que j’ai fait de tous ces événements, c’est qu’en réalité, c’est un complot d’Etat. Un complot d’Etat, ça fait toujours mal». 

La convocation du maire de Dakar portant sur la caisse d'avance, le Procureur de la République, Serigne Bassirou a précisé, face à la presse vendredi dernier qu'«1 milliard 800 millions ont été dépensés sans justifications». 
 


Lundi 6 Mars 2017 - 19:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter