Affaire Lamine Diack: les organisations de la société civile ne lâchent pas le morceau



Affaire Lamine Diack: les organisations de la société civile ne lâchent pas le morceau
Craignant de voir l’Etat étouffer l’affaire Lamine Diack, des organisations de la société civile montent au créneau. Par le biais du comité de suivi de l’affaire Lamine Diack, ces organisations ont saisi le parquet financier de Paris pour une enquête judiciaire. Pour montrer qu’elles ont tout fait pour que l’affaire soit tirer au clair mais aucune suite n’a été donnée.

Face à la presse, la société civile s’indigne du mutisme des autorités sénégalaises au plus haut niveau sur l’affaire Lamine Diack. L’observatoire citoyen pour la défense des Institutions, la RADDHO, le forum du justiciable, l’alliance pour sauver le Sénégal et d’autres organisations de la société civile ont saisi aussi l’OFNAC, la CREI, le Procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête judiciaire mais jusque-là pas de retour.  D’où l’indignation des acteurs de la société civile qui estiment que l’affaire est en train d’être sciemment étouffée par le sommet de l’Etat. Il est même question pour l’observatoire de se poser la question de savoir si effectivement les émeutes de 2012 étaient spontanées ou commanditées. Pour certains, il est bel et bien établi que Lamine Diack a financé l’opposition en 2012 et il est très probable que sa main soit visible dans ces émeutes.


Mardi 12 Janvier 2016 - 11:31




1.Posté par Leuk le 12/01/2016 18:36
Qui a poignardé Diack ?
Son aveu ne cache-t-il pas un sentiment tel celui de Samson?
Et qui Dalila?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter