Affaire Mamadou Diop, Seydi Gassama " Nous sommes content que des personnes soient identifiées et arrêtées mais…"



Affaire Mamadou Diop, Seydi Gassama " Nous sommes content que des personnes soient identifiées et arrêtées mais…"
Le président de la section sénégalaise d’Amnesty International, Seydi Gassama se dit satisfait de l’arrestation de deux policiers qui conduisaient le « dragon » qui a tué Mamadou Diop le 31 décembre 2012 à la place de l’Obélisque.


Toutefois il estime par ailleurs que ceux qui ont donné l’ordre aux deux policiers aussi devaient être arrêtés aussi. Seydi Gassama a soutenu dans Libération « nous sommes toujours engagés dans la lutte contre l’impunité. Aujourd’hui nous sommes content que des personnes soient identifiées et arrêtées, nous leurs accordons toujours la présomption d’innocence. Car nous sommes convaincu que la justice fera bien son travail et les responsabilités  seront situées dans cette affaire ».


Seydi Gassama a regretté par ailleurs que ces deux personnes  Ousmane T et Wagane S, impliqué dans une mort d’homme, soient renvoyées devant le tribunal correctionnel. Ainsi dira t-il « la seule chose que nous déplorons, c’est que des personnes arrêtées pour mort d’homme soient envoyées au tribunal correctionnel et non à la cours d’assise, ils sont poursuivis pour des faits de meurtre, donc ont devait les envoyés à la cour d’assises ». Il a ajouté que ceux qui encadraient les policiers aussi devaient être arrêtés.

 
 
Mamadou Diop a été tué le 31 décembre 2012 à la place de l’Obélisque lors des manifestations du mouvement du 23 juin (M23) contre la candidature de Abdoulaye Wade, ancien président de la république du Sénégal.
 


Jeudi 12 Mars 2015 - 11:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter