Affaire Mittal-Etat du Sénégal: encore des milliards

L’affaire du scandale Arcelor-Mittal et Etat du Sénégal ne finit toujours pas d’éclore des commentaires sur les honoraires perçu par les avocats de l’Etat. Plus de dix millards de F CFA ont été empochés par les avocats engagés par l’Etat dans le cadre de l’affaire Mittal.



Les plus hautes autorités sont désormais convaincus que c’est un éminent avocat qui est à l’origine des fuites massives tendant à asseoir l’existence de commission dans le cadre de l’affaire Mittal. A l’origine, ce dernier n’a pas digéré d'être mis à l’écart au moment où le ministre de l’Economie et des Finances et son collègue des Mines finalisent un accord avec Mittal qui a versé 150 millions de dollars (72 milliards de F CFA) aux autorités Sénégalaises.


Abdoulatif Coulibaly avait tenu à éclaircir les sénégalais. Selon ce dernier, beaucoup d’avocats qui s’agitaient ont perçu dans cette affaire, 3,7 milliards FCA. Mais en réalité, cette somme annoncée par Latif Coulibaly ne couvre que les frais d’honoraires versés aux avocats lors du premier procès. En vérité, rapporte Libération, le montant   que l’Etat a versé aux avocats de l’Etat dépasse 10 milliards F CFA. Chose bizarre, c’est qu’un flou demeure toujours sur la manière dont l’argent a été débloqué.
 


Mardi 24 Juin 2014 - 12:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter