Affaire Modou Diagne Fada – Les réformateurs répondent à Me Babou : «Il y a une mauvaise foi… »



Affaire Modou Diagne Fada – Les réformateurs répondent à Me Babou : «Il y a une mauvaise foi… »
«Il est habitué de ces sales besognes. S’il a un contentieux personnel avec Modou Diagne Fada ou avec les réformateurs, s’il est payé à la tâche pour casser du Modou Diagne Fada ou du réformateur, il n’a qu’à le dire au lieu de raconter des inepties aux Sénégalais », cogne Pape Birame Ndiaye. Loin d’en avoir fini, le réformateur se demande si Me Babou «qu’en tant que juriste et ancien parlementaire, est réellement un juriste parce que comment il peut citer l’article 7 du chapitre 3 du règlement intérieur de l’Assemblée, comment il peut invoquer cet article et affirmer que Fada doit quitter son poste selon des interprétations à lui».
 
«Je voudrais rappeler que l’article 7 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale stipule que tout député peut se démettre de ses fonctions, tout député qui démissionne de son parti en cours de législature est automatiquement déchu de son mandat et cela est tiré même de l’article 60 de la Constitution du Sénégal. L’article 7 continue et en dehors de la déchéance prévue par la Constitution et des démissions aussi prévues par le Code électoral, les démissions sont adressées au président de l’Assemblée nationale qui en donne connaissance à la réunion précédente, suivante», précise Pape Birame Ndiaye. Sur la Rfm, le réformateur d’indiquer: «Alors là, où est-ce que vous pouvez dire que Modou Diagne Fada doit quitter son poste parce qu’il a démissionné, parce qu’en réalité, il ne s’agit pas d’une démission mais d’une exclusion que tous les Sénégalais ont vécue et qui a fait suite au mouvement que nous avons initié…».

«Il est avéré qu’il y a une mauvaise foi de la part de Me Babou, cela ne nous surprend,… », tacle-t-il. 


Lundi 18 Avril 2016 - 10:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter