Affaire Ousmane Ngom : L’ex-ministre de l’Intérieur peut respirer du bon air

Face au procureur du Tribunal de Dakar, Me ousmane Ngom n’a quitté les locaux de l’institution judiciaire que dans l’après-midi, aux environs de 17 heures (Heure locale).



Affaire Ousmane Ngom : L’ex-ministre de l’Intérieur peut respirer du bon air
A sa sortie, le numéro 2 (de fait) du Parti démocratique sénégalais (Pds) et nouveau «leader de l’Opposition» affirme n’avoir pas été convoqué sur un dossier d’«enrichissement illicite», mais plutôt sur la base de l’article 80, martelant que sa comparution devant le juge «est purement politique».
Pour l’heure, l’ex-ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom peut vaguer librement à ses affaires qui sont d’ordre politique.


Mardi 26 Juin 2012 - 10:35




1.Posté par ASSE le 26/06/2012 15:37
Que ce gars se renie et recule ne surprend guère. Il sait pertinemment que le sabre de la Justice ne le ratera pas. Ousmane, tu as bouffé plus de 114 Milliards avec tes accolytes...Tu vas répondre. C'est pas à L'Assemeblée que tu8 vas te réfugier.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter