Affaire Sidy Lamine Niasse: quand le khalife de Médina Baye désarme Macky Sall



Sidy Lamine Niass était sur le point de rejoindre Rebeuss, Le procureur de la République Sérigne Bassirou Guèye  avait déjà dans ses plan d’écrouer le Président Directeur Général (PDG) du groupe Walf fadjri pour outrage aux Institutions dans la mesure où il s’était auto saisi en instruisant la Section de Recherches de la gendarmerie de l’auditionner. Le Président Macky Sall qui a voulu banaliser les choses, a réagi rapidement en demandant  la libération automatique du prévenu.

Pourtant Sidy Lamine Niass était presque envoyé à la citadelle du silence. Le président de la République explique à ses camarades de parti qu’il  est intervenu afin de le tirer d’affaire sous la pression d’énormes d’intervention plus particulièrement le Khalife de Médina Baye qui l’a désarmé. Selon le Chef de l’Etat Maky Sall, en présence du ministre de la justice Me Sidiki Kaba, la demande du saint homme ne pouvait le laisser indifférent de sorte qu'il a demandé la libération immédiatement du patron de patron de presse et de le laisser regagner son domicile».
 
 
Bien que le ministre d’Etat à la Présidence Mbaye Ndiaye, la présidente des femmes de l’Apr Marième Badiane, le président du groupe parlementaire Bby Moustapha Diakhaté, le ministre-conseiller Youssou Ndour, le responsable du réseau des enseignants de l’Apr ont fustigé avec la dernière énergie la sortie de Sidy Lamine Niasse avant de dénoncer ses méthodes. Le président Macky sall a impacté sur le réquisitoire que Sérigne Bassirou Gueye a transmis à Mahawa Sémou Diouf, le doyen des juges d’instruction.
Fort des oublis de certains support du délit, le Doyen des juges d’instruction s’est limité à inculpé Sidy lamine Niass pour offense au chef de l’Etat et manœuvre de nature à troubler l’ordre public.
 
En agissant ainsi, expliquent les sources du journal Libération , Macky Sall cherche à banaliser la sortie de Sidy Lamine Niasse.  


Jeudi 2 Janvier 2014 - 10:33




1.Posté par c paul le 02/01/2014 11:25
si ce qui est relaté est vrai c'est une honte pour macky et un grave signal d'alarme pour la justice senegalaise...on se tire d'affaire uniquement grace à une intervention d'un homme eligiux....ce meme homme religieux pouvait bien rappeler à l'ordre SLN....ou lui demander après ses conneries de présenter des excuses à macky....comme quoi le senehgal en tant qu'etat n'existe pas...ceux qui vont en prison n'ont pas de soutien....sinon comment expliquer que bethio SLN soient dehors alors que de petits voleurs de poules soient en prison...il est temps que l'executif cesse de s'imiscer dans les affaires pendantes en justice.....celle-ci doit etre totalment libre......oui totalement libre....macky ne peut se comporter comme un roi....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter