Affaire Tahibou Ndiaye : Mbaye Gueye de "Emg Auto" dans le collimateur de la Crei

Les conditions d’attribution de certains sites, à l’homme d’affaires Mbaye Gueye de Emg auto, par l’ancien directeur du cadastre Tahibou Ndiaye, intéresseraient de près la Commission d’Instruction de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (Ci- CREI). Le concessionnaire auto a été convoqué par le juge Cheikh Tidiane Dieye. Mais l’audition n’a finalement pas eu lieu à cause d’indisponibilité du magistrat.



Affaire Tahibou Ndiaye : Mbaye Gueye de "Emg Auto" dans le collimateur de la Crei
La machine judiciaire semble désormais être en branle dans le cadre de l’affaire Tahibou Ndiaye ancien directeur du cadastre, placé  sous mandat de dépôt depuis décembre. Et c’est dans ce sens que l’homme d’affaires Mbaye Gueye, patron de « Emg universal Auto »  a été convoqué par Cheikh Tidiane Béye, président de la Commission d’Instruction de la cour spéciale. En effet, le concessionnaire  devait être entendu  comme témoin dans le dossier depuis la semaine dernière. Mais il avait déclaré être hors du pays et de déférer à la convocation dès son retour. Chose qu’il a faite. Mbaye s’est effectivement présenté  devant les magistrats de la Ci-Crei. Mais l’audition a été reportée à cause de l’indisponibilité du président Cheikh Tidiane Béye.


Les conditions d’attribution de certains sites à l’homme d’affaires, par l’ancien directeur du cadastre  seraient  le motif  pour lequel la version de Mbaye Gueye  intéresserait les juges. Auparavant, les magistrats avaient entendu Roda Derviche directeur  de Ccs à qui, des espaces attribués par le mis en cause, sur la Zone Franche Industrielle seraient dans le collimateur de la justice. De même que Mor Ndiaye, patron de Tout Pour l’Eau dont 49% de la boite  appartiendrait à Tahibou Ndiaye selon « Libération ».


Mardi 13 Mai 2014 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter