Affaire Théo : une dizaine de lycées parisiens bloqués

Un appel à une journée d'actions contre les violences policières a été lancé auprès des lycéens parisiens. Plusieurs établissements de la capitale étaient bloqués jeudi matin. Une manifestation était également prévue place de la Nation, mais n'a pas été autorisée par la préfecture de police.



Affaire Théo : une dizaine de lycées parisiens bloqués
Une dizaine de lycées parisiens étaient barricadés par des montagnes de poubelles, jeudi vers 8 heures, selon les informations de BFMTV. Dans certains cas, des barrages filtrants avaient été mis en place. Les lycéens protestent contre les violences policières et notamment contre l'arrestation brutale de Théo, en début de mois à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).
Feux de poubelles
 
Des incidents ont éclaté devant certains établissements. Les pompiers ont dû intervenir devant le lycée Voltaire, dans le XIe arrondissement, pour éteindre un feu de poubelles. Même situation au lycée Bergson, dans le XIXe arrondissement, où les CRS sont intervenus, comme le montrait une vidéo postée sur les réseaux sociaux.
 
Bergson avait déjà été au cœur de l'actualité au printemps dernier, lorsqu'un adolescent avait été frappé à terre par un CRS, au moment des manifestations contre la loi Travail.

La direction du lycée Jules Ferry, dans le IXe arrondissement, a par ailleurs décidé de fermer l'établissement pour la matinée par mesure de sécurité, selon BFMTV. Dans un tweet, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a "condamné" les actions des lycéens.
Manifestation non autorisée
 
Un appel à manifester avait été relayé sur Internet, entre autres par le "Mouvement inter luttes indépendant", un groupe de lycéens qui se décrit comme "antisystème et antifasciste".

BFMTV

Jeudi 23 Février 2017 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter