Affaire Thione Seck : ses avocats engagent une autre bataille

La bataille procédurale est loin d’être finie dans l’affaire Thione Seck. Même si le chanteur a obtenu une liberté provisoire depuis vendredi passé, la bataille se poursuit devant la Chambre d’accusation qui a été saisie par Me Ousmane Sèye. L’avocat veut l’arbitrage des juges d’appel par rapport à l’ouverture des scellés et à la disqualification des faits de fabrication de signes monétaires et de blanchiment.



Me Sèye avait introduit une requête auprès du juge du deuxième cabinet d’instruction en charge du dossier, lui demandant d’ouvrir les scellés. Par rapport à la disqualification, il a expliqué que cela enlèvera l’aspect criminel du dossier. « On l’a rajouté alors que Thione Seck n’a jamais fabriqué, ni blanchi de capitaux ou tenté d’escroquer », a-t-il martelé. Il ajoute : « Poursuivre  des personnes sur la base de faits réels et non corser un dossier car les signes monétaires sont des billets de banque ».

Après huit mois passés en prison, le lead vocal du groupe Ram Daan, Thione Seck bénéficie d’une liberté provisoire mais est placé sous contrôle judiciaire, livre le journal « Enquête ». 


Lundi 15 Février 2016 - 09:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter