Affaire Timis-Aliou Sall : Me El Hadj Diouf riposte

Me El Hadj Diouf est déterminé à en découdre avec ses détracteurs. C’est dans ce sens qu’il a leur a répondu hier, lors de l’émission Grand Jury de la Rfm dont il était l’invité. L’avocat et député à l’Assemblée nationale est d’avis que les reproches qui lui ont été faites sont infondées et a déploré la plainte de Babacar Ba.



Affaire Timis-Aliou Sall : Me El Hadj Diouf riposte
La plainte  déposée contre lui par Babacar Ba est "ridicule". C’est du moins l'appréciation de Me El Hadj Diouf sur l’initiative prise par Babacar Ba du Forum du justiciable d’ester en justice «l’avocat du peuple». Poussant plus loin, Me Diouf affirme avoir adressé une requête au Bâtonnier, afin qu’il se prononce sur les grossièretés dont font souvent l’objet les avocats.

«Il n’y a pas de conflit d’intérêts, car je reste l’avocat du peuple. C’est Aliou Sall et Frank Timis qui m’ont constitué et la plainte n’est pas dirigée contre l’Etat du Sénégal, ni contre Mankoo Wattù Senegaal, mais plutôt contre certains opposants irresponsables et manipulateurs qui racontent des contrevérités», a-t-il pesté.

Quant à l’interpellation de Babacar Ba,  Me Diouf trouve le procédé déplorable. Ce qui l’a poussé à s’adresser au Bâtonnier : «C’est l’ordre qui est atteint. J’ai écrit au Bâtonnier pour que personne ne puisse plus se défouler sur un avocat. Il n’est pas permis à n’importe qui de dire n’importe quoi sur un avocat», a-t-il lancé.
 
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter